Continuité pédagogique à l’IME Léonard de Vinci

Pendant cette période spéciale de confinement, nous avons tenté de maintenir un rythme de travail pour  les élèves et d’optimiser le temps d’accompagnement scolaire  par  la  classe à distance.  Ce n’était pas une mince affaire…l’organisation et les connexions étant à individualiser.

Il a fallu faire preuve d’imagination pour adapter les révisions et les supports pédagogiques (manipulations de matériel du quotidien pour compter, calculer, écrire..) ; pour attirer et motiver les élèves à faire à distance afin qu’ils restent mobilisés. Il faudrait encore davantage diversifier en fonction de la sensibilité et des envies de chacun. Tout cela n’est possible que grâce au soutien indéniable et la confiance des parents.

Mais avant d’être un lieu d’apprentissage, l’école est un lieu de socialisation et de rencontre et ‘’le manque des copains’’ se fait vite sentir. Heureusement nous avons les entretiens téléphoniques et les discussions par Messenger. C’est un réel plaisir de pouvoir maintenir le lien malgré la distance physique.

Ainsi, la contrainte du confinement qui vise à limiter les contacts entre les uns et les autres a permis, paradoxalement, des échanges plus fréquents, plus  personnels voir plus ‘’intimes’’ avec certains  et également un rapprochement avec la famille. Puissions-nous encore davantage développer et renforcer ce lien. A l’ère du ‘’danger de tous les écrans’’, sachons rester ‘’connectés’’ sainement !

Brigitte MICHEL, enseignante à L’IME Léonard de VINCI.

By |2020-05-18T15:36:45+00:00mai 18th, 2020|Vie de l'APHVN|